caleçon payet
Il faut croire que l'engouement national autour du Réunionnais Dimitri PAYET, en totale réussite avec l'équipe de France, a donné des idées à quelques opportunistes pour profiter de la situation.

Celui qui se fait appeler sur les réseaux sociaux Valentin PAYET depuis une semaine a déjà fait pas moins de 21 victimes soit environ 3 par jour. Le mode opératoire est simple, via Twitter, Facebook ou même des sites d'annonce du type LEBONCOIN, l'individu vous aborde avec un grossier photomontage comme photo de profil où on le voit en compagnie de l'attaquant des bleus Dimitri PAYET qu'il présente immédiatement comme son frère.

Tout naturellement, la conversation s'instaure et soudainement le couperet tombe "Si tu es gentil(le) avec moi, je te ferai rencontrer Dimitri". C'est bien connu, épouser un footballeur c'est comme gagner au loto, mais épouser un frère de footballeur n'est pas négligeable non plus. Du coup le "Valentin" du jour persuade plusieurs victimes de se montrer très gentil(le)s avec lui. On dénombre 16 plaintes de femmes et 5 provenant d'hommes dont la confiance a été abusée. Ces personnes ne rencontreront pas Dimitri PAYET et en sont quittes pour quelques mauvais souvenirs.

L'individu ne s'est pas arrêté là, il a réussi à vendre pour 28 000 euros sur Leboncoin ce qu'il a présenté comme étant le caleçon que portait le footballeur lorsqu'il a marqué contre la Roumanie. L'annonce qui précisait que le caleçon n'avait pas été lavé a remporté un vif succès, c'est ce détail qui a décidé une riche restauratrice de Saint-André à sauter le pas à tous prix. Déçue de son achat qu'elle gardait en permanence dans son sac à main, elle va également se porter partie civile.

L.O

Aller au haut