parloir vagin
Les agents pénitentiaires du Port ont fait une singulière découverte ce 30 juillet. C'est en fin de journée lors des tours de parloir accordé aux familles qu'une fouille inopinée sur un détenu a révélé le pot aux roses.

C'est une odeur bien connue d'un des gardiens de prison originaire de Saint-André qui a fait capoter la petite affaire d'un homme condamné à 6 ans de réclusion. Par amour, sa compagne a bravé les interdits et fait rentrer dans l'enceinte du centre de détention un "cabri massalé" emballé dans du papier aluminium, tout cela dans ses parties intimes. Le gardien CARPANIN ne s'y est pas trompé et a tout de suite donné l'alerte.

La police dépêchée sur place a alors procédé à une fouille complète de la cellule de l'intéressé assistée des gardiens. Et là la surprise fût de taille, un écran plat 4K, une playstation 4 et un petit groupe électrogène sont découverts.

Rapidement le détenu avoue qu'il supporte mal l'emprisonnement et qu'à l'extérieur il était un gros consommateur de jeux vidéo. Conscient de son mal-être, son épouse a entrepris de faire rentrer ces éléments dans son vagin, ils profitaient de l'inattention des surveillants pour la plupart occupés à capturer des pokémon avec leur smartphone, pour se passer les produits.

Son but était juste de s'amuser à ses jeux préférés et le groupe électrogène était pour pallier à des coupures de courant éventuelles. Ceci sans causer de tort à personne insiste-t-il.

2 questions restent cependant en suspens et l'enquête devra y apporter un éclairage :

- les produit sont-ils passés entiers ? ou en pièces puis ont été réassemblés ?
- une fois les articles en sa possession de son côté du parloir, où le détenu cachait-il les éléments pour les rendre indétectables à la palpation corporelle ?

Ce fait divers n'est pas sans rappeler l'histoire similaire qui s'est produite il y a 3 mois où un détenu avait réussi à introduire à Domenjod un babyfoot toujours avec l'aide de sa compagne. Cela pose de sérieux problèmes de sécurité a souligné le syndicat qui demande plus d'effectifs.

L.O

Aller au haut