singe drogue
Les langues commencent à se délier et cette affaire de stupéfiants avance avec les dernières révélations. Le petit singe observé au Port depuis plusieurs semaines est lié au trafic d'héroïne démantelé.

C'est le principal suspect Mauricien intercepté au port de Sainte-Rose qui s'est mis à table en échange d'une future remise de peine, il affirme n'être qu'un rouage de l'organisation tout en chargeant ses complices. Les gendarmes ont pu comprendre que le petit singe en liberté au Port est en fait un "Macaque" originaire de l'île Maurice dressé pour revendre la précieuse marchandise dans l'île.

Maurice est malheureusement une plaque tournante mondiale de la revente d'animaux de laboratoire et donc de l'élevage de tous types de singes. Il a été facile pour l'organisation de se procurer plusieurs animaux pour les dresser et ne garder que les meilleurs éléments. Il ressort de l'audition que le petit singe peut opérer en terrain inconnu en toute autonomie.

Un container aménagé (contenant vivres et commodités) est livré dans une cour non habitée, louée au préalable par des acolytes Réunionnais, avec une petite trappe discrète et amovible sur le dessus. Le petit singe est apte à livrer ses clients qui commandent directement en ligne sur le "DarkNet" de manière intraçable. Le primate prénommé "Kursley" reçoit alors une notification sur son smartphone et livre son client par géolocalisation. Vous pouvez payer le produit directement en ligne, en liquide à la livraison ou alors avec un appareil à carte sans fil que vous présente le mammifère.

Le petit animal poilu a des compétences particulières... acquises au cours d’un long apprentissage. Des compétences qui font de lui un véritable cauchemar pour vous. "Si vous payez "Kursley" à la livraison, ça s’arrêtera là. Si vous ne payez pas, il vous cherchera, vous trouvera et vous tuera." affirme le Mauricien de 45 ans.

Sur ces nouvelles, la police compte ainsi relancer l'enquête sur une série de décès inexplicables survenus au Port, où des personnes ayant un rapport avec le monde de la drogue sont décédées d'une façon apparemment naturelle ou accidentelle.

Il semblerait que "Kursley" connaisse 6 manières de tuer différentes qui n'éveilleraient pas les soupçons (poison, sabotage de véhicule, chute dans les escaliers etc...) dont sa préférée serait de vous étouffer dans votre sommeil avec votre oreiller. Le GIPN a été déployé pour tenter d'intercepter la créature qui ne se laissera pas prendre sans combattre.

L.O

Aller au haut