enfant perdu
C'est une structure communale de centre aéré qui est en cause. La commune du Sud dont nous ignorons le nom serait entre Saint-Pierre et l'Etang-Salé sur la côte, impossible d'en savoir plus pour l'instant.

Tout avait bien commencé, 31 enfants avait quitté leur ville dans un bus le matin pour une course d'orientation en forêt de Bélouve dans les hauts de l'est de l'île. La sortie était encadrée par 4 animateurs. C'est au moment du retour le soir qu'un couac s'est produit.

Les animateurs n'ont pas pris la peine de compter le nombre d'enfants de retour du parcours, ils se sont contentés de faire l'appel à voix haute après s'être assis dans le bus. Un enfant du groupe avec un sens de l'humour particulier, le petit Nicolas a en effet répondu "présent" à la place de 18 de ses camarades pourtant absents du bus.

Les animateurs à l'avant du bus, occupés à mettre à jour leur profil sur les réseaux sociaux avec les merveilleuses photos du jour n'ont pas compris la supercherie. Pensant tout le monde présent, l'animateur en chef donne le signal de départ au chauffeur.

De retour à Saint-Louis, c'est la douche froide, 18 enfants manquent à l'appel, une battue est organisée et toutes les forces sont mobilisées. Il faut dire que ce parcours rouge de course d'orientation normalement réservé à des adultes aguerris avait été étrangement accompli par les enfants de 6 ans en seulement 2 heures.

Plus de peur que de mal, c'est au petit matin ce lundi que toute l'équipée a été retrouvée par petits groupes. 4 ont survécu en se nourrissant de racines et d'écorce d'arbre, 5 ont bu de l'eau condensée sur des feuilles d'arbres, 2 ont été adoptés par une chienne sauvage qui les a allaité, ils ont pour le moment perdu l'usage de la parole et s'expriment par grognement, les 6 derniers ont survécu en se rationnant un paquet de kit-kat ball, ils ont confié qu'ils s'apprêtaient à sacrifier le petit Guillaume qui était le plus "dodu" pour la survie de la majorité après l'épuisement des kit-kats. Un dernier un peu plus dégourdi, adepte de MINECRAFT, avait déjà bâti une cabane, fait un feu et commencé un élevage de rongeurs pour s'en nourrir.

Les parents qui se sont déjà réunis dans un collectif comptent déposer plainte. Le directeur de la structure se dit confiant. Même si 3 des animateurs étaient des employés communaux sans diplôme en rapport avec l'encadrement d'enfants et qu'un seul est titulaire d'un équivalent du BAFA passé en République Dominicaine en cours de validation pour la FRANCE, les règles de sécurité ont pour lui été respectées, car un sur quatre c'est mieux que rien.

L.O

Aller au haut