crocodile
Il y aura bien un avant et un après Haliba. Les Réunionnais ne regarderont plus jamais l'aire de pique-nique très prisé de l'Etang Saint-Louis de la même façon après ce qui s'est passé hier soir à l'Etang-Salé.

Les inondations inhabituelles de ces 3 derniers jours auront eu pour conséquence beaucoup plus que des dégâts matériels. Dans la nuit de lundi à mardi, dans la forêt de l'Etang-Salé où se trouve un parc à thèmes qui contient un élevage de crocodiles, l'eau monte dangereusement. Les mesures de sécurité pourtant draconiennes et très efficaces n'avaient pas été conçues pour de telles hauteurs d'eau. Il semblerait que ces grands carnassiers se soient retrouvés à une hauteur d'eau inhabituelle. Les plus gros renforts pour les maintenir en captivité sont concentrés sur le bas du grillage. A une certaine hauteur et en se servant de leur poids impressionnant, il semblerait qu'ils aient réussi à facilement tordre la grille pour se retrouver dans la nature.

Interrogé, le gérant du parc qui avait  dans un premier temps tenté de rattraper les 16 évadés lui-même explique : "Ces animaux sont dotés d'un formidable instinct de survie naturel, ça ne m'étonne pas du tout qu'ils aient pu rejoindre l'étang qui se trouve seulement à 2 km, l'eau en abondance leur a facilité la tâche, ils n'ont eu qu'à nager comme dans leur habitat naturel. J'ai dû me résoudre à prévenir les autorités."

La photo ci-dessus date de ce matin, elle a été prise par un promeneur sur le site dit "Aire de pique-nique de l'Etang Saint-Louis". Cette vision fait froid dans le dos. Le plus inquiétant reste que sur les 16 évadés, seuls 2 ont été repris. Quand on sait que ce plan d'eau regorge de poissons "tilapias", le gérant du parc animalier craint que ses protégés puissent s'adapter parfaitement aux lieux car ils peuvent disposer d'assez de nourriture. Sans parler du danger pour les riverains et les inconscients qui s'approcheraient de l'eau. Un important dispositif de sécurité entoure les lieux et toute baignade est évidemment interdite.

Il semblerait qu'une nuée de bébé crocodiles  (24 au total) se soit aussi fait la belle durant la nuit, ce qui porte le total à 40 individus dans la nature. Mais leur chance de survie n'est pas importante sauf s'ils ont aussi gagné l'étang, mais ce serait peu probable selon le spécialiste du parc. Affaire à suivre.

L.O

Aller au haut