ceinture kaporal
J'écris cet article sur un ton un peu différent de d'habitude. Tout est sérieux sur linfaux974 mais je vais être encore plus sérieux cette fois et ce décryptage n'engage que moi.

Cette maman n'est pas ce qu'elle semble être. Elle n'est pas un ange mais n'est le diable non plus, très loin de là.

Au premier visionnage de la vidéo, j'ai tout de suite été interpellé par son contenu. Cela n'engage que moi mais elle était trop parfaite pour être spontanée. L'effort de cadrage permanent de la dame démontrait une grande volonté de créer une vidéo de qualité.

Mais là où la vidéo devient géniale, c'est dans ses dialogues. Même si cela ne saute pas aux yeux immédiatement, il devient évident que toutes ces "punchlines" ont été imaginées à l'avance et apprises pour être sorties au bon moment. Si vous regardez bien, il n'y a pas de temps mort dans le petit court-métrage. Il y a en permanence pendant les 20 minutes de diffusion quelque chose qui se passe, une phrase cocasse ou de "l'action" à l'écran. Dans la réalisation on frôle la perfection. Le short du personnage principal fait aussi partie du spectacle.

Je ne vais pas m'éterniser sur le côté moral de la vidéo et de l'action de la maman car c'est un débat sans fin. Mais si vous voulez mon avis, il rejoint celui de la majorité. Une petite rouste n'a jamais tué personne (j'ai pris bien plus cher). Le côté très contestable est la diffusion en ligne qui est difficilement défendable. Mais l'humiliation (sans exagération) n'est pas un phénomène étranger dans l'éducation à la réunionnaise. Nous sommes beaucoup à avoir pris une volée en public, pour certains dans l'établissement scolaire devant les camarades. Cette punition est généralement à la hauteur de la connerie commise.

Mes doutes ont été confirmés lors de la découverte de la chaîne Youtube de l'intéressée. Cette maman aime se mettre en scène et a des choses à dire. Ce n'est surement pas moi qui vais lui jeter la pierre. Pour sa vidéo du buzz même si elle n'est pas du tout morale, je lui trouve un très grand talent. J'irai même plus loin, cette femme est très intelligente et a été dépassée par le phénomène qu'elle a créé au départ.

Dans les jours suivants... Elle a bien posté de nouvelles vidéos pour expliquer son geste et apaiser les choses... Mais à aucun moment elle n'a supprimé la vidéo incriminée car ben comment supprimer le buzz qu'on recherche depuis un moment ? c'est même un méga buzz. Cette absence de suppression a pour moi confirmé sa volonté de notoriété.

Ce que je vais dire peut choquer mais je la trouve malgré tout talentueuse. Elle n'a tué personne et a corrigé son enfant qui tournait mal et l'auteur d'une énorme connerie.

Après ça se gate pour elle car elle ne supprime pas la vidéo, elle passe sur freedom.... la justice s'en mêle... elle doit être partagée entre le sentiment d'avoir enfin "percé" mais pas pour une raison très louable. Donc elle joue le jeu... elle devient malgré elle le symbole de la lutte pour le droit d'éduquer son enfant à l'ancienne. Les gens la soutiennent massivement sur les ondes et en ligne.

Moi à sa place j'aurai supprimé ma chaine Youtube pour effacer toute trace des anciennes tentatives et j'en aurai créé une nouvelle avec de nouvelles vidéos pour surfer sur ma nouvelle célébrité.

La justice et sa prochaine comparution et condamnation ont dû ramener cette dame un peu brutalement à la réalité, d'où sa tentative de revenir en arrière et de vouloir enfin tout effacer. Un peu trop tard peut-être... Car même si certains comprennent son acte, la justice avait obligation de s'en mêler pour que d'autres ne fassent pas pareil.

Beaucoup de gens ont été bernés et ont cru à la belle histoire racontée et sont venus apporter leur soutien, certains regrettent. Moi personnellement même si la volonté de Buzz est claire et que finalement ça enlève un peu de noblesse à son acte, je trouve que malgré tout et cela n'engage que moi qu'il reste de la noblesse dans le geste.

Elle n'a juste peut-être pas mesuré les conséquences de son acte et sous-estimé la dangerosité et la viralité des parutions des réseaux sociaux. Elle a tenté de remettre son fils sur le bon chemin en l'humiliant "un peu" et en se mettant aussi en scène pour son propre compte. Mais sur internet le "un peu" s'est transformé en rouleau compresseur. Et c'est bien là le principal souci... l'ampleur que ça a pris...

Lam.

Aller au haut