villier freedom
D'une suffisance incroyable et d'une mauvaise foi hors du commun, l'autoproclamé "Expert en football" Charles VILLIER sévit sur les ondes de Radio Freedom depuis le début de l'euro 2016.

Il y a des polémistes de talent et des provocateurs habiles et il y a Charles VILLIER à la pensée unique. Son discours est simple "La France est faible, Evra est vieux et faible, Griezmann est décevant". Le fait qu'un "Expert en football" ne parle à aucun moment de tactiques ou de stratégie de jeu ne semble gêner personne à Radio Freedom.

Avec une déstabilisante assurance, VILLIER prône de mettre sur le banc Patrice Evra titulaire à la Juventus de Turin et champion d'Italie (finaliste de la ligue des champions récemment). Il critique vertement Antoine Griezmann finaliste malchanceux de la ligue des champions et l'un des 5 meilleurs attaquants du monde.

Le spécialiste nous gratifie tous les jours de commentaires de plus en plus intelligents sur les ondes "Il aurait mieux valu ne pas encaisser de but sur penalty et en marquer 3". Une extrême clairvoyance qu'il convient de souligner. Il n'est pas rare qu'une équipe encaisse volontairement plusieurs buts sans en marquer, cette remarque est donc très judicieuse, il faudra avertir Didier DESCHAMPS. Merci monsieur VILLIER.

En réalité monsieur VILLIER n'est expert en rien si ce n'est de lui-même, il ne commente pas les matchs, il est juste en représentation d'un numéro répétitif et lassant sans aucune surprise où il se met en avant, pourtant il n'y a rien à voir. Son champ lexical en dit long "Vous n'êtes pas inquiets pour la suite des matchs ?" "Qu'est-ce qui vous a gêné dans la victoire de la France ?".

Quand un auditeur met le doigt sur les lacunes techniques et stratégiques du commentateur, il est vite prié de quitter l'antenne. Pour se rassurer VILLIER nous sort alors des informations multiples sans intérêt pour prouver son expertise (l'âge des joueurs en 98, la coupe de cheveux de Zidane à l'euro 2000) mais rien en rapport direct avec le jeu de l'équipe de France (tout ça en lisant des fiches bien évidemment).

Quand on le contredit, il interrompt l'auditeur sous un flot de déclarations dénuées de sens jusqu'à créer la lassitude et l'énervement de l'intervenant. Ensuite quand cet auditeur a raccroché, c'est ce moment qu'il choisit pour lui répondre en déformant ses propos et en rabâchant sans cesse ses arguments hors sujet.

Tel un "Zemmour du foot" mais le talent en moins, VILLIER aime la polémique mais tel un poisson rouge il se met vite à tourner en rond dans son bocal, son discours est vite creux et lorsqu'un auditeur un peu convaincu lui fait face, il choisit la fuite ou le désistement pour  pouvoir rétorquer quand l'auditeur a raccroché.

Le public de Freedom est peu regardant sur la qualité il est vrai, mais il y a quand même des limites, pourtant il serait si simple de se brancher sur les ondes de BeInSport ou de Canal+ et d'écouter ce que font les vrais professionnels et de les imiter un peu pour le bien des Réunionnais... Histoire d'élever le niveau pour une fois au moins ?

Je n'aurais pas cru dire ça un jour, mais même les analyses des animatrices de Freedom sont plus pertinentes que le discours infantile du pseudo spécialiste en babyfoot (merci pour la comparaison d'une des auditrices).

Il ne faut vraiment jamais avoir regardé un match de football ni aucune compétition pour exiger de belles victoires larges et avec la manière. VILLIER ne tient aucun compte du contexte, pour un lui match de poule sans enjeu ou un match à élimination directe est exactement pareil. Quand un joueur est moins en vue, il faut le mettre sur le banc comme si les remplaçants de talent étaient légion. Pour lui il y a des petites équipes faibles dans cet EURO2016, il oublie évidemment au passage que toutes ces petites équipes faibles ont terminé premières ou deuxièmes de leur groupe lors des qualifications devant parfois de grandes nations pour intégrer cette phase finale. Le fait que des équipes ne font que défendre devant des équipes plus fortes en tentant les tirs au but lui est totalement étranger. Pour lui la France doit gagner 4-0 à chaque fois. Le fait qu'en 98 ou en 2006 la France a été menée au score pour finalement l'emporter lui importe peu. Tout est bon à critique. Mais attention, il n'aime pas dire qu'il critique, non il "analyse", on ne sait pas quoi mais il "analyse".

Aucun titre n'a jamais été remporté dans la facilité dans aucune compétition internationale en football, l'ignorer démontre un très grand amateurisme. On a le droit de critiquer mais de manière intelligente (un peu comme mon article présent).

VILLIER ne craint pas le ridicule, c'est vraiment un commentateur pour les ménagères de 50 ans. Heureusement on peut changer de fréquence devant tant de faiblesse d'arguments et de mauvaise foi, on atteint le niveau zéro du journalisme. On va voir dans les prochains jours si on peut passer dans le négatif. Pourtant quand on est à la Radio, on a un devoir de réserve quant à ne pas raconter des âneries à l'antenne et élever le niveau global... N'importe quelle autre fréquence est conseillée si vous voulez des analyses pertinentes sur l'EURO2016.

Freedom aurait-il pu tomber plus bas ? (Enfin plus bas que d'habitude je veux dire), la réponse est non. J'écris cet article pour tous les gens qui n'ont pas pu dire ses vérités en face à l'antenne à Monsieur Charles VILLIER.

Antoine Evra

Aller au haut