portugais réunionnais
Nous avons tous dans notre entourage ou dans nos connaissances des traitres à la cause qui sont prêts à se montrer fourbes et faire preuve de vilenie dès qu'une occasion se présente.

Aujourd'hui nous allons évoquer le cas de Geoffrey ROBERT, un Saint-Pierrois de 32 ans. A l'heure du rassemblement national et de la fierté régionale autour de Dimitri PAYET et de l'Equipe de France, lui a choisi son camp, il est Portugais. Ou plutôt lors du premier tour il s'est découvert tour à tour des racines roumaines, suisses, albanaises, puis irelandaises, islandaises et même allemandes du côté de ses ancêtres lointains. Pour la finale il a évoqué cette fois le cas de "Mamie Toinette", sa grand-mère maternelle qui était secrétaire sur les docks.

Selon lui sa mamie Toinette aurait connu intimement dans les années 50, Renaldo DASILVA un jeune marin Portugais en escale au port. Geoffrey est sûr qu'il s'agit de son grand-père et qu'il a du sang portugais en lui. Pourtant d'autres sources démontrent clairement que mamie Toinette n'avait pas froid aux yeux et était une habituée des différentes parties fines. Le grand-père de Geoffrey pourrait aussi bien être un marin Turc, Anglais, le prêtre, le facteur ou même le marchand de légumes. Qu'à cela ne tienne, Geoffrey est certain de ses origines, surtout depuis la victoire de la Seleçao dimanche soir.

Nous avons voulu en avoir le coeur net en contactant Renaldo DASILVA au Portugal aujourd'hui très âgé mais toujours en vie. Il a nié totalement la paternité et affirmé que lors de ses escales il ne pratiquait que le coït anal et que de ce fait ce serait un miracle divin s'il était père.

Nul doute que Geoffrey ROBERT fait partie de cette race de collabos innés. En 39-45 il aurait immédiatement dénoncé les Juifs et aurait fait partie de la Gestapo. Rappelons que ce type de personnes qui collabore en temps de paix serait redoutable en temps de guerre. En d'autres temps, ils auraient été tondu avant d'être lynché publiquement.

L.O

Aller au haut