adn mobilite
Nous en parlions dans notré édition vidéo de la semaine dernière (http://goo.gl/VAmJb4), des scientifiques de l'Université de la Réunion ont réussi à isoler le gène du Réunionnais baptisé 9RUN74.

Cette avancée scientifique a permis de créer un mini kit de test ADN immédiat permettant de déceler si un individu est Réunionnais ou non. Un simple coton-tige apposé sur la paroie buccale ensuite trempé dans une solution spéciale et le tour est joué.

Si le produit vire au vert l'individu est Réunionnais, si c'est rouge, l'individu doit présenter un titre de séjour en cours de validité. Si aucun titre n'est présenté, l'expulsion du territoire est immédiate, une solution déjà largement mise en oeuvre par les autorités pour régler le problème de l'immigration clandestine en hausse à la Réunion. Les contrôles sont effectués au hasard par les forces de l'ordre sur tout individu suspect dans la rue ou qui aurait été signalé.

La Région Réunion s'est montrée très intéressée par cette avancée technologique majeure et  a annoncé que le test ADN est désormais obligatoire dans l'attribution des "Tickets Mobilité" dans les 2 sens. (Réunion/Métropole et Métropole/Réunion).

Aller demander un Ticket Mobilité est à double tranchant si vous n'êtes pas certain d'être Réunionnais, prenons l'exemple de Mamadou TRAORÉ et de Thomas SWARZINSKI qui étaient persuadés d'être Réunionnais et ont échoué au test ADN, ils sont passés de "désirant voyager" à expulsé définitivement respectivement vers le GABON et la POLOGNE.

Devant la montée au créneau des associations antiracisme pour dénoncer d'éventuelles dérives dans le dispositif, La Région a dû reculer et assouplir ses critères en annonçant que si un individu est détecté comme non Réunionnais grâce au test mais qu'il peut justifier d'une vidéo en HD où il couche avec un(e) Réunionnais(e), il pourra bénéficier d'une dérogation pour rester dans l'île et même bénéficier de l'aide à la mobilité.

L.O

Aller au haut