bière livre
Boire ou s'instruire il fallait choisir et les Saint-Paulois l'ont visiblement fait avec une grande facilité. C'est d'une seule et même voix que tous les habitants de la grande commune de l'ouest ont dit non à la culture.

Cet ambitieux programme de désalphabétisation globale de tous les habitants de Saint-Paul a commencé par l'abandon de ce projet inutile dédié à la culture qu'était la médiathèque. Les Saint-Paulois ont voté et leur voeu a été exaucé immédiatement après la fin du scrutin à savoir la suppression de la médiathèque.

Pour aller plus loin encore dans la réalisation de cette entreprise, la ville a voté récemment une interdiction complète de la présence de tout manuel écrit sur l'ensemble du territoire communal. C'est de là qu'est né le programme "Un livre contre une bière".

En effet le lendemain du décret, les employés communaux ont procédé à une destruction massive de tous les ouvrages écrits récupérés chez l'ensemble des habitants de la ville, cela dans un immense brasier.

Pour compléter ce dispositif, les habitants qui cachent encore quelques derniers bouquins chez eux pourront pendant trois mois les déposer dans les maisons de justice sans subir de sanctions. Des bières de la marque de leur choix leur seront alors remises en échange de chaque ouvrage, cela afin de motiver les derniers récalcitrants.

Les plus grandes marques d'alcool sponsorisent l'opération en fournissant gratuitement les bières, les brasseurs savent très bien qu'à Saint-Paul, le retour sur investissement sera quasi immédiat avec une consommation annuelle par habitant de 365 litres.

L.O

Aller au haut