infidélitéC'était il y a peu un sujet très tabou mais les temps changent ainsi que les moeurs, la femme Réunionnaise n'a plus froid aux yeux et serait infidèle d'après un récent sondage IFOP de janvier 2017.

Le verdict est tombé comme un couperet, un panel de 5300 Réunionnaises de 18 à 65 ans a été interrogé dans des proportions générationnelles équivalentes, et il en ressort que 2 demoiselles sur 3 soit 66% ont déjà croqué la pomme interdite de l'adultère. Est qualifiée de Réunionnaise, toute femme adulte résidant dans l'île depuis plus de deux ans.

Le questionnaire révèle que si certaines sont passées à l'acte par ennui ou par doute sur leur couple, la plupart l'ont fait et le font juste par "challenge". Certaines expliquent que la profusion de contacts via les réseaux sociaux facilite grandement la chose. D'autres évoquent avec fatalité la règle de l'offre et de la demande, il y a tellement de propositions, c'est comme des champignons, il suffit de se baisser.

Pour se donner bonne conscience, Sonia (26 ans de Sainte-Anne) explique que son petit ami s'est trompé dans la couleur de son "sac à main" qu'elle a reçu au Noël 2015 et que pour le sanctionner secrètement, elle s'est offerte à son patron et depuis à chaque nouvelle erreur de celui-ci, elle le fait payer de la même façon.

Aurélia (33 ans de La Chaloupe) explique que son mari "cadre" est parfait et aimant, qu'ils ne manquent de rien, qu'il s'occupe bien d'elle et des enfants, trop bien même et que cette perfection l'agace au point d'entretenir une relation extra-conjugale avec un petit kaniar du quartier qui la traite mal comme elle le mérite et qui parfois la partage avec ses amis à Scooter, tous aussi mauvais avec elle. Elle explique trouver humiliant et plaisant que ces jeunes à moto possèdent des vidéos d'elle sur leur téléphone.

Gisèle (64 ans de Saint-André) explique avoir découvert les films pour adultes par hasard sur la tablette tactile offerte par ses petits-enfants, cette abondance de contenu gratuit en ligne a fini par l'intéresser grandement et la rendre dépendante. Du coup les sorties du 3ème âge le dimanche revêtent pour elle une tout autre signification, c'est maintenant l'occasion de s'adonner à plusieurs expériences avec différents partenaires. Gisèle déclare amusée que comme son mari le dimanche elle joue aux boules.

Julie (34 ans de la Possession) depuis qu'elle gagne plus que son mari avoue qu'elle ne le trouve plus attirant ni excitant. Elle explique d'être beaucoup plus intéressée par son supérieur hiérarchique qui la domine de son salaire, et la domine tout court dans des Réunions de travail privées qui finissent de plus en plus tard malgré l'étonnement constant de son mari (son plug devrait bientôt arriver par la poste d'ailleurs).

Le sondage révèle aussi que les 33% de femmes restantes qui n'ont encore rien fait, rêvent de passer à l'acte et attendent seulement la bonne occasion. Sophie (37 ans de Saint-leu) explique que son mari la colle trop et qu'elle a besoin d'un jardin secret. Que son homme n'est pas à l'écoute de ses besoins, qu'il devrait comprendre qu'elle a besoin d'un peu d'indépendance. Indépendance qu'elle pourrait mettre immédiatement à profit avec son prof de Zumba qui n'a pas l'air homosexuel contrairement aux autres. Mais son mari la suit même à la Zumba.

Certains hommes se diront, "non ma maman n'est pas comme ça", "non pas ma femme elle est pure". C'est surement que vous n'avez jamais entendu des femmes parler des hommes entre elles (la pureté vous semblerait soudainement relative), et vous oubliez vite que vous n'êtes pas né du Saint-Esprit et que cette maman que vous chérissez tant a bien dû à un moment donner de sa personne pour vous concevoir.

Mais que les Réunionnais inquiets se rassurent, si vous avez la femme sur 3 qui n'a pas encore agi, il se peut que son envie de passer à l'action ne reste qu'au stade de fantasme si vous savez la combler un peu.

A défaut d'être sur de la combler suffisamment, multipliez les surprises impromptues pour la couvrir de cadeaux, de fleurs, d'attentions et cela un peu partout, au supermarché, à son travail, à la maison à des heures où vous ne devriez pas être là. Elle ne pourra vous reprocher ces beaux gestes et en même temps vous occuperez le terrain et elle comprendra que vous pourrez apparaître n'importe où et n'importe quand, diminuant de manière drastique ses possibilités d'adultère éventuel, rendant la chose trop risquée pour elle.

L.O

Aller au haut