miss tee shirt mouillé
C'est après une grande déception vis-à-vis du milieu "des miss" que Lucie Mardi, cette belle Saint-Pierroise de 21 ans a décidé de se faire porte-parole de la cause féminine : "Non les femmes ne sont pas des objets".

La jeune femme a un palmarès impressionnant, Miss Tee-Shirt Mouillé 974 2014, Miss Twerking 974 2013, Miss Booty Spank 974 2012, Première dauphine Miss Vacoa 2012, Seconde dauphine Miss Vetyver 2012, Miss Fête de l'Ail 2012 etc...

Tout bascule lors du Salon International du Tuning de l'Océan Indien qui avait lieu aux Seychelles fin 2014. Alors qu'elle fait son numéro sur scène, elle est victime d'une terrible agression, en effet alors qu'elle a le dos tourné, un spectateur un peu émoustillé se prend en photo en selfie avec le postérieur de la belle en arrière-plan. L'indélicat s'empresse de poster son trophée immédiatement sur le net. Le succès est immédiat, et c'est le Buzz.

La belle est meurtrie, l'ambassadrice de charme qui l'a encore mauvaise de n'avoir reçu aucun prix lors du Salon Mondial du Tuning 2014 dans aucune catégorie reçoit un nouveau choc.

Pour Lucie Mardi, c'est la révélation : "Mais on me traite comme un objet. Cet homme m'a pris en photo comme si j'étais un prix ou un trophée et il a envoyé ça sur internet. Je me suis sentie dégradée. C'est aussi que ce bâtard a utilisé une photo de mes fesses sans me verser aucun droit d'auteur, mon avocat s'occupe de son cas".

La Miss est depuis transcendée par cet évènement traumatique et entend bien devenir l'emblème de la lutte contre l'objectification de la femme dans les shows de tee-shirts mouillés et de stripteases, qu'on lui retire son titre ou non. Elle pourrait en effet perdre sa distinction car la demoiselle est aussi en procès avec le "Comité Miss Tee-Shirt Mouillé 974" et son représentant Farid Babel.

Après avoir découvert qu'elle était traitée en objet, elle a aussi réalisé que l'argent c'est bien et donc elle en voulait plus. Elle a de ce fait réclamé une augmentation au Comité, ainsi qu'une prime spéciale pour tout déplacement supplémentaire. Alors qu'il lui est reproché d'avoir demandé une rémunération pour participer à une action de sensibilisation sur la maltraitance animale. La belle a mis immédiatement fin à toute polémique "un peu ouai que j'ai demandé du pognon tiens, moi j'ai signé pour défiler toute trempée et pas pour militer pour Greenpeace".

Très remonté contre son ex-égérie, Farid Babel se confie à notre journaliste : "Ecoutez, moi les bras m'en tombent, je suis estomaqué ! Choisir comme plan de carrière "Miss" et ensuite se plaindre d'être considéré comme un objet, c'est le monde à l'envers. Non mais elle croyait quoi ? Le jour du casting à la Mairie de Saint-Pierre, on lui a pas demandé de venir avec une photocopie de sa Maîtrise ou de son Agrégation mais avec un maillot de bain 2 pièces et des talons. Elle devait bien se douter que c'est pas pour son extrême intelligence qu'elle a été élue non ? Oui elle a subit un traumatisme en fin d'année lors de cet évènement, il ne faut pas le nier, les femmes doivent être respectées, j'insiste là-dessus. Mais elle a souhaité continuer par la suite et a fait pas moins de 30 shows supplémentaires pour finalement se rendre compte qu'il lui fallait plus d'argent et qu'elle était un objet de désir. Et le gars qui a fait le Selfie, il l'a pas photographié de force alors qu'elle présentait sa thèse de fin d'études devant un jury composé de Docteurs hein, elle était quand même à moitié à poil sur une scène."

L.O

Aller au haut