tour koh lanta
C'est une idée très originale qui va rendre la Réunion encore un peu plus spéciale qu'elle ne l'est déjà aux yeux du monde. En effet la petite île de beauté est le théâtre d'une épreuve sportive unique.

Soutenus par l'IRT (Île De La Réunion Tourisme), les organisateurs de l'épreuve cycliste majeure de l'Océan Indien ont inventé un nouveau concept qui fait déjà parlé de lui à l'échelle internationale. Nul doute que cela va attirer une masse de touristes dans l'île pour les futures éditions.

L'idée est géniale, mélanger les règles du cyclisme à celles de la survie en milieu hostile façon Koh-Lanta. C'est de cette manière qu'est née "l'épreuve des barrières" lors de la première étape du tour. Alors que le public pense qu'il s'agit d'un acte malveillant, le responsable était tout simplement un membre du staff technique qui déguisé en spectateur a tiré des barrières au milieu de la chaussée pour mettre les candidats à l'épreuve.

Si la plupart ont évité le piège de début de compétition, 4 candidats ont été éliminés par "l'épreuve des barrières", 2 à quelques mètres de l'arrivée et 2 au milieu de la chaussée. Le directeur de course assure que tout était prévu et que cela fait partie du jeu.

L'organisation a été obligée d'en dire un peu plus sur la suite de la compétition pour éviter les incompréhensions comme hier. Nous savons d'ores et déjà que les cyclistes aguerris auront tout au long de leur parcours dans l'île à faire face tour à tour aux épreuves : 

- des câbles tendus à hauteur du visage qu'ils devront éviter.
- de l'huile de vidange répandue dans certains virages à des moments surprises.
- de spectateurs complices qui leur lanceront des projectiles.
- de troncs de bananiers posés à des endroits où les cyclistes arrivent à pleine vitesse avec un temps de réaction minimal.
- des changements pièges de signalisation qui entraîneront les moins attentifs dans des précipices.
- des cannes à sucre sur les lignes blanches volontairement détrempées.

Pour corser le spectacle, certains compétiteurs verront leurs montures discrètement sabotées dans le parc fermé, à eux d'être vigilants.

La dernière étape sera la traditionnelle épreuve des poteaux très chère à Koh-Lanta. En effet, les coureurs devront se frayer un chemin au milieu de multiples poteaux téléphoniques qui seront disposés ici et là sur les routes du tour, dont certains tomberont pendant le passage du peloton.

Contrairement aux autres épreuves cyclistes du monde entier, le vainqueur du tour ne se verra pas remettre un maillot jaune ou une somme d'argent, mais un "Totem" qu'il gardera pendant une année en attendant de remettre son titre en jeu lors de l'édition suivante.

L.O

Aller au haut