dopage maurice
Ce qui aurait pu être un énorme scandale fait au final l'effet d'un pétard mouillé, la délégation Mauricienne présente sur le Tour de la Réunion Cycliste 2016 a été contrôlée positive aux produits dopants.

C'est lors d'un contrôle inopiné antidopage à la fin de l'étape du jour que l'équipe Mauricienne a été contrôlée positive à plusieurs substances hautement dopantes comme des stéroïdes, l'EPO et les perquisitions ont également révélé l'utilisation de l'autotransfusion. Tout le staff médical a d'abord cru à une erreur et les tests ont été réalisés 3 fois avec à chaque fois le même résultat. L'équipe de Maurice est chargée comme une mule.

En effet c'est la 3ème étape de suite que l'équipe de l'île soeur finit bonne dernière, à l'extrême limite des délais d'abandon et du retour en voiture-balai. Tout le monde a refusé de croire en les résultats des analyses au vu des performances mais la science ne ment pas. Même dopés les mauriciens ne sont pas compétitifs.

Le directeur technique Mauricien a immédiatement présenté des excuses suite à l'exclusion de son équipe. Il s'est exprimé pour tenter de donner des explications :

Shapoor RAMGOULANE : "Je présente mes excuses à toute la Réunion pour cette faute grave, mais comprenez-nous, rien n'a été fait pour nous aider. Personne ne nous a prévenu que la course comportait des montées, à Maurice nos athlètes ne s'entraînent que sur du plat et nos compétitions ne comportent que des plateaux ou des descentes, ce n'est vraiment pas fair-play toutes ces côtes à la Réunion. Et les étapes sont beaucoup trop longues, ce n'est pas très sportif dans l'esprit, vous les Réunionnais êtes vraiment très vicieux".

L.O

Aller au haut